Ces Français qui vivent au camping
(Journal télévisé de TF1 - 24/01/2012)

Exercice 1
Regardez le reportage une première fois et indiquez les affirmations vraies.
En cliquant après sur et vous obtiendrez des explications.
Vous pouvez voir la transcription après l'exercice 2.


Exercice 2

Exercice 2
Regardez à nouveau le reportage et notez les informations
qui se rapportent aux nombres suivants.
Après, vous pouvez cliquer ici pour voir la transcription.

70.000

53

600

un millier

une dizaine

82


Exercice 1Exercice 3

Exercice 3
Regardez une dernière fois et remplacez les mots en bleu
par les expressions du reportage.
Après, vous pouvez cliquer ici pour voir la transcription.

En France, environ 70.000 personnes seraient touchées par ce phénomène.

Elle ne dispose que de faibles moyens financiers.

Quand on est propriétaire d'un appartement, on doit payer des frais communs pour l'immeuble.

Pour Marie-Madeleine le mobile home était le dernier moyen de s'en sortir.

Parmi les résidents dans ce camping on trouve d'anciens gens sans logement.

Certains de ces résidents risquent de basculer à nouveau dans le manque de stabilité dans les conditions de vie.


Exercice 2

Dictionnaire CNRTL:
Phrase vraie.
Dans le reportage on dit:
Un phénomène illégal, puisque la loi l'interdit, mais un phénomène en hausse constante.
Phrase fausse.
Il s'agit pour la plupart de familles pauvres qui, [...] n'ont pas d'autre choix.
Phrase fausse.
Dans le reportage on dit:
Il y a trois ans elle a perdu son mari.
Elle est donc veuve.
Phrase vraie.
Dans le reportage on dit:
Alors elle a dû revendre la maison dont elle était propriétaire.
Et André dit
C'était vraiment devenu trop cher à Amiens. Alors, je vends, je vends, j'achète, comme ça.
Phrase vraie.
Rodolphe dit
...où est-ce que vous voulez qu'ils aillent? Ces personnes, si..., s'ils n'ont pas cette solution, ce recours de mobile home, ils sont dehors, quoi.
Phrase fausse.
Dans le reportage on dit:
Une loi en préparation évoque des mesures, soit pour taxer ces résidents, soit tout bonnement pour les expulser.