Crise du logement, la cohabitation inter-générations en hausse
(Journal télévisé de TF1 - 01/02/2010)

Exercice 1
Regardez le reportage une première fois et cochez les raisons
qui sont avancées dans le reportage pour expliquer le succès de cette formule
Cliquez sur ou pour voir pourquoi une phrase est vraie ou fausse.
Vous pouvez voir la transcription après avoir fait l'exercice 2.


Exercice 2

Exercice 2
Qui a dit quoi? Faites les bonnes associations en faisant glisser les noms de la colonne droite vers la gauche.
Après avoir fait l'exercice, cliquez ici pour lire la transcription.

Le respect du cadre garantit une bonne ambiance. La présentatrice du journal télévisé
Beaucoup de locataires laissent leur porte ouverte. Christelle A., mère célibataire
En compagnie le temps passe plus vite. Jeanne, résidente emblématique du lieu
Il manque en France entre 800 et 900.000 logements sociaux. Arnaud B., étudiant travailleur
Des bénévoles et des éducateurs viennent aider les locataires. Elvisa, mère célibataire
Souvent on regarde la télé ensemble, parfois jusqu'à 11 heures. Un des journalistes qui ont fait le reportage
Cette formule m'a permis de rencontrer la grand-mère que je n'ai jamais eue. Jean-Bernard M., de Habitat et humanisme
En France il y a environ 3,5 millions de personnes qui sont mal logées. Martine A., première secrétaire du PS

Exercice 1
Dictionnaire CNRTL:
C'est une des raisons mentionnées.
Vers la fin on dit:
Bref, un endroit vivant, remède contre la solitude, souvent trop pesante dans les grandes villes.
Non, on dit plutôt le contraire.
Cet appartement autonome... est intégré dans une structure inhabituelle ... deux cents mètres carrés de pièces communes ... Il y a un chez soi.
C'est une des raisons mentionnées.
Dans le reportage on dit:
C'est une solution pour rompre avec la solitude tout en faisant des économies.
Non, on dit le contraire.
Néanmoins parmi les contraintes, la gestion du ménage à chaque étage.
C'est une des raisons mentionnées.
Jean-Bernard Miglietti dit:
...l'ensemble de la maison est quand même bien pris en compte. La sécurité aussi parce que vous avez vu qu'il n'y a pas de gardien.
C'est une des raisons mentionnées.
Dans le reportage on dit:
Si la première motivation pour les locataires est d'ordre économique, ils finissent par apprécier un état d'esprit différent.
On a doit quand même respecter quelques règles
On dit:
Des bénévoles et des éducateurs viennent aider les locataires. ... le respect du cadre fait que ... il y a une bonne ambiance.
C'est une des raisons mentionnées.
Dans le reportage on dit:
C'est un petit peu la participation de tout le monde.
Il est vrai que les locataires disposent d'une grande liberté
On dit:
Chacun s'organise comme bon lui semble.
Ce n'est pas ce qu'on dit.
La grande salle commune est comparée à une place de village, lieu de rencontres, d'échanges mais aussi de petits conflits.